Tout savoir pour s'assurer une prévoyance vieillesse optimale

27 août 2021
L'essentiel
  • L'évolution démographique et l'augmentation du coût de la vie font partie des nombreuses raisons pour lesquelles la prévoyance vieillesse est plus importante que jamais

  • Calculez votre déficit de prévoyance avec la plus grande minutie

  • Le système de retraite suisse est basé sur le système des 3 piliers

  • La prévoyance vieillesse privée est tout particulièrement importante pour les femmes

  • On fait la distinction entre une assurance retraite et une assurance retraite liée à des fonds

La prévoyance vieillesse est plus importante que jamais 

Savez-vous à combien s'élève votre déficit de prévoyance ? L'écart entre vos besoins financiers et la rente que vous pouvez espérer toucher se creuse. C'est pourquoi il est important de s'occuper tôt de votre prévoyance vieillesse. L'augmentation du coût de la vie, l'inflation et la baisse du niveau des rentes n'ont fait qu'aggraver ce que l'on appelle le déficit de prévoyance. Une personne ayant actuellement 40 ans ne recevra pas la même rente qu'une personne ayant actuellement 65 ans. Divers facteurs peuvent expliquer ce phénomène.

  1. Évolution démographique

La population suisse se fait de plus en plus vieille. L'AVS étant financée par système de répartition, cela signifie qu'il y aura à l'avenir plus de bénéficiaires que de cotisants.

  1. Coût de la vie en hausse

Dans le même temps, le coût de la vie augmente en raison de l'inflation. Si vous disposez de 5000 CHF par mois, vous ne pourrez pas à l'avenir vous permettre de dépenser autant en raison de la hausse des prix.

  1. Différence entre le dernier revenu et la rente

La rente légale est nettement inférieure au dernier salaire net que vous aurez perçu en tant que personne active. Un calcul simple de déficit de prévoyance prend généralement en compte la différence entre le dernier salaire et la rente légale.

En vérité, d'autres facteurs jouent également un rôle dans le calcul du déficit de prévoyance effectif. Il s'agit en effet du niveau de vie habituel. De nombreuses personnes ne pourront pas maintenir ce niveau à la retraite si elles n'ont pas économisé d'argent. 

Comment calculer le déficit de pension ? 

La formule simplifiée déficit de prévoyance = dernier salaire net – rente ne fournit pas un résultat significatif, car le calcul est faussé par certains facteurs. Il doit inclure les éléments suivants :

  • La rente légale attendue 
  • Les autres sources de revenus (prévoyance vieillesse privée, prévoyance vieillesse professionnelle, revenus locatifs, versements de plans d'épargne, etc.) 
  • Le taux d'imposition personnel qui dépend de l'année de la retraite 
  • L'augmentation de l'espérance de vie (risque de longévité)
  • Les changements dynamiques du système de retraite (par ex. âge légal)
  • La dépréciation due à l'inflation (taux d'inflation supposé de 2 % par an)
  • Le coût de la vie prévu après la retraite

Calculez votre déficit de prévoyance avec la plus grande minutie. Réfléchissez également aux dépenses que vous prévoyez d'engager après la retraite. Plus vous connaîtrez précisément les revenus et dépenses prévus, mieux vous pourrez adapter votre prévoyance vieillesse privée à vos besoins.

Quelles formes de prévoyance vieillesse existe-t-il ?

Le système de retraite suisse est basé sur le système des 3 piliers : 

  1. Prévoyance fédérale (AVS/AI)
  2. Prévoyance professionnelle (LPP/AA)
  3. Prévoyance privée (liée et libre)
Le système de retraite suisse est basé sur le système des 3 piliers
Le système de retraite suisse est basé sur le système des 3 piliers

Comment l'État encourage-t-il la prévoyance vieillesse privée ?

La Suisse vous encourage à organiser votre prévoyance vieillesse privée dans le cadre du pilier 3a. Il est également connu sous le nom de prévoyance liée. Le pilier 3a s'avère particulièrement avantageux, car ses cotisations sont déductibles de votre revenu imposable. Il bénéficie donc d'avantages fiscaux complets et vous permet de profiter d'économies d'impôts. À partir de 2021, vous pouvez déduire les montants maximaux suivants si vous remplissez les conditions nécessaires :

  • 6883 CHF par an si vous êtes affilié à une institution de prévoyance du 2e pilier, c'est-à-dire si vous cotisez à une caisse de pension.
  • Jusqu'à 20 % de votre revenu annuel (maximum 34 416 CHF) si vous n'êtes pas affilié à une institution de prévoyance du 2e pilier. Ce montant s'applique surtout aux travailleurs indépendants.1

Vous pouvez également économiser des impôts lorsque vous percevez votre avoir à la retraite. Ces versements sont imposés séparément des autres sources de revenus et à un taux d'imposition réduit (impôt sur le retrait des capitaux).

Bon à savoir

L'impôt sur le retrait des capitaux est progressif. Pour vous, cela signifie par exemple qu'un montant de 200 000 CHF sera soumis à un impôt plus de deux fois supérieur par rapport à un montant de 100 000 CHF.

C'est pourquoi nous vous conseillons de tenir plusieurs comptes 3a ou titres en dépôt 3a et de les clôturer à différentes années. Échelonner les retraits vous permettra d'éviter habilement la progression de l'impôt.

Pourquoi la prévoyance vieillesse privée est-elle tout particulièrement importante pour les femmes ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles la prévoyance vieillesse privée est particulièrement importante pour les femmes : 

  • les femmes travaillent plus souvent à temps partiel et en moyenne pendant seulement 40 ans. En comparaison, les hommes travaillent en moyenne 44 ans et cotisent donc beaucoup plus à la prévoyance vieillesse professionnelle et/ou légale.2
  • Statistiquement, les femmes vivent plus longtemps que les hommes. Elles auront donc besoin d'argent pendant plus longtemps à la retraite.
  • Les femmes sont, aujourd'hui encore, moins bien payées que les hommes. Leurs versements moyens à la prévoyance vieillesse professionnelle et légale sont donc également inférieurs à ceux des hommes.

Quels sont les avantages d'une assurance retraite privée ? 

L'objectif d'une assurance retraite privée est de combler le mieux possible votre déficit de prévoyance lors de la retraite. L'incertitude quant à l'âge de votre décès constitue l'un des principaux défis à relever. Vous espérez naturellement vivre et rester en bonne santé jusqu'à un âge avancé. Mais d'un point de vue financier, cela signifie que votre prévoyance vieillesse devra également durer plus longtemps. Ce risque dit de longévité est couvert par les assurances retraite privées. C'est l'un de leurs principaux avantages : elles vous assurent généralement une rente à vie. 

En outre, les assurances retraite privées vous offrent un haut niveau de sécurité, car les prestations garanties peuvent être définies lors de la souscription. Celles-ci devront être fournies par l'assurance à l'âge de la retraite. Vous disposez ainsi d'une base de calcul solide pour votre prévoyance. 

Selon l'accord et l'assurance, vous pourrez obtenir une protection financière supplémentaire contre les conséquences de l'invalidité et de l'incapacité de gain. En outre, il est également possible de pourvoir aux besoins de vos proches par le biais de prestations en cas de décès si vous veniez à décéder prématurément. 

Quelle assurance retraite vous convient le mieux ?

Une fois que vous avez décidé de souscrire à une assurance retraite, vous allez pouvoir choisir entre les différents produits d'assurance. Maintenant que vous avez l'embarras du choix entre les différentes assurances retraite, il faut savoir en quoi elles se différencient. 

En règle générale, on fait la distinction entre une assurance retraite classique et une assurance retraite liée à des fonds. Les deux fonctionnent selon le même principe de base : vous effectuez des versements mensuels sur un plan d'épargne et les percevez sous forme de rente après la durée du contrat.

La grande différence entre ces deux formes d'assurance réside dans leur taux d'intérêt. Dans le cas d'une assurance retraite classique, on convient d'un taux d'intérêt garanti, c'est-à-dire un taux d'intérêt fixe. Pour une assurance retraite liée à des fonds, vous profitez en revanche de possibilités de rendement sur le marché des capitaux. Cela signifie que vous avez plus de chances d'obtenir un meilleur rendement, mais que vous prenez en même temps un certain risque.

L'assurance retraite qui vous convient le mieux dépend donc de vos attentes en matière de rendement et de votre volonté de prendre des risques. Déterminez si vous préférez jouer la carte de la sécurité et opter pour une assurance retraite classique, ou si vous souhaitez prendre un certain risque et éventuellement subir les fluctuations du marché. L'âge est ici un facteur important. Si vous êtes plus âgé, on vous conseillera généralement d'opter pour des produits d'investissement plus sûrs. Mais si vous êtes encore jeune et que vous souhaitez un horizon de placement à long terme, mieux vaut opter pour une assurance retraite liée à des fonds.

Quelles sont les caractéristiques d'une bonne assurance retraite liée à des fonds ? 

Garantie de primes

Les investissements comportent toujours des risques. La garantie de primes vise à assurer qu'au minimum les montants que vous avez versés seront effectivement à votre disposition lors de votre retraite. Cela permet d'éviter que les fortes fluctuations de prix ne vous causent des pertes.

Exemple

Une femme de 23 ans verse 100 CHF par mois sur une assurance retraite liée à des fonds. Le versement de sa rente doit commencer à 64 ans. À ce stade, il est garanti qu'au moins les cotisations versées, soit 12 x 100 CHF x 41 ans = 49 200 CHF seront disponibles lorsqu'elle partira en retraite. Et ce, indépendamment de la performance des fonds d'investissement.

Possibilités d'individualisation pour plus de flexibilité

Les besoins individuels doivent également être pris en compte dans la prévoyance vieillesse. Chaque individu a en effet des exigences différentes. Votre fournisseur de produits de prévoyance vieillesse doit donc vous offrir une certaine souplesse en ce qui concerne plusieurs facteurs pertinents. Il peut par exemple s'agir de :

  • Votre date de départ à la retraite
  • Des cotisations flexibles
  • Une durée individuelle de garantie de la rente

Gestion du processus d'échéance 

La gestion du processus d'échéance signifie qu'à la fin de la phase d'épargne, l'avoir en fonds est transféré vers des fonds plus sûrs. De cette façon, la sortie progressive prévue des fonds à haut risque est mise en œuvre dans des fonds dont les fluctuations de prix sont plus faibles. L'intention est ici de réallouer (déplacer) le capital de manière systématique afin que les gains réalisés soient couverts.

Finden Sie Ihren Berater in der Nähe

Obtenir des conseils personnalisés

Trouver un conseiller